Butte permaculture
Environnement Onde courte  

Butte permaculture : Comment procéder pour l’utiliser ?

Si vous aussi quand vous entendez parler des bienfaits des buttes de permaculture, vous souhaitez les découvrir par vous-même, nous vous éclairons.

Qu’est-ce qu’une une butte de permaculture et à quoi ça sert ? Pourquoi en réaliser une ? Comment construire une butte en permaculture ? Voici des réponses.

Butte permaculture : C’est quoi au juste ?

Dès qu’on parle de jardin potager en permaculture, on parle souvent de buttes. Globalement, on peut définir une butte de permaculture comme une technique de jardinage qui vise à créer un support de culture surélevé adapté, en termes de hauteur, de bordures, de forme et de composition interne, à des lieux, climats et objectifs propres à chaque projet et chaque jardinier.

Le principe est tout simple : il faut enterrer des matières organiques. La variété des matières utilisées va produire une fertilité sur la durée en apportant des éléments nutritifs. En effet, les matières dont la décomposition est plus rapide vont encourager la fertilité durant les premières années et les plants les plus gros prendront la relève les années suivantes. Les déchets verts et épluchures de légumes (concombre, courgettes, céleri, poireaux, laitues, épinards, poivrons) sont très efficaces pour l’écosystème dans le sol, notamment les vers de terre qui se chargent d’aérer la terre.

Le principe des buttes de permaculture est très intéressant en raison de sa capacité à offrir un sol très bien drainé et stockant l’humidité pour les périodes plus sèches. La technique de butte en terre permet d’optimiser le réchauffement de la terre dès le printemps. Quand le sol est hydromorphe ou face à une forte pluie, la butte permet l’écoulement de l’eau de pluie entre les buttes évitant ainsi la saturation en eau au niveau des racines.

Butte permaculture pour la rotation des cultures

La butte s’utilise sur un cycle de 4 ans :

– La première année, on peut commencer à cultiver dans les rangs, toutes les plantes gourmandes comme les poivrons, les tomates (cerises’ cœur de bœuf, etc) et les aubergines.

– La deuxième année, on peut y semer des plantes aux besoins modérés comme les légumes-racines comme les betteraves, les carottes et des légumes-feuilles comme les épinards et les laitues.

– La troisième année, on opte pour des plantations de bulbes : ail, échalote et oignons.

– La 4ème année la butte doit être démontée pour laisser place à une nouvelle. Le cycle est ainsi relancé.

Comment construire une butte de permaculture dans mon potager ?

Vous n’êtes pas jardinier bio et pourtant vous souhaitez cultiver des fruits et légumes dans votre jardin ? Vous rêvez d’avoir un potager bio, voici comment aménager un potager et créer un carré potager, une parcelle dédiée avec une butte de permaculture.

Pour commencer, il faut creuser un trou de 40 à 50 cm de profondeur sur 1m à 1m20 de large. Ensuite, il faut le remplir de troncs, branches, de différents diamètres et différents stades de décomposition. Puis, il faudra recouvrir le tout de branchages, feuilles vertes, déchets végétaux et compost. Il faudra ensuite recouvrir de terre le trou, de la terre vivante idéalement de la terre de forêt. Votre potager surélevé prend forme.

Si vous habitez dans une région chaude, il est conseillé d’installer des tuyaux d’irrigation (arrosage avec un goutte à goutte). La dernière étape consiste à mettre en place le paillage. En effet, il faudra recouvrir le tout avec de la paille car elle permet de conserver un sol humide et débordant de vie. Vous pouvez planter vos légumes et fruits dans cette structure du sol. Vous pouvez faire pousser des plantes potagères (carottes, salades laitue, cresson, haricots, choux, radis, basilic, pomme-de-terre, concombres, courges, des aromates comme le persil et la ciboulette, des plants de tomates, melons, etc).

La permaculture est une technique qui cherche à préserver la biodiversité, et même à l’accroître. On n’utilise pas de pesticides et la microfaune est respectée. Cette technique offre la possibilité de faire du jardinage écologique et d’avoir des espaces-verts agréables et respectueux de la nature.